Je ne vais pas vous donner ma recette de purée de vitelotte car je l'ai déjà donnée (cf ici), mais plutôt vous parler de l'éveil des sens.

recette purée vitelotte

Souvent, on dit que la diversification alimentaire de bébé sert à : limiter les risques d'allergies, faire découvrir de nouveaux goûts, donner envie à bébé de manger de tout. Mais la diversification n'est pas qu'un éveil au goût, elle peut éveiller tous les sens. Aujourd'hui, on parlera notamment de la vue.

Quand on propose un nouvel aliment à bébé, il va commencer par regarder, goûter, parfois même toucher. Il associera après avoir goûté plusieurs fois un aliment : couleur - texture - goût - j'aime ou je n'aime pas. Ainsi, bébé pourra refuser assez vivement la vue d'une purée de carotte s'il n'a pas aimé le potiron. Vous me suivez ?
Egalement, vers 24 mois, certains enfants souffrent de néophobie alimentaire. Proposer de nouveaux aliments peut se vouer à l'échec : "je ne connais pas : je refuse".

Aujourd'hui, j'aimerais qu'on bouscule un peu les perceptions de bébé. Manger de la couleur violette, ça n'arrive pas tous les jours. Quand ils sont encore petits, s'ils sont gourmands, ça ne devrait pas poser de problème. Par contre, à un enfant de 2 ans ça peut le rebuter car il n'y a jamais goûté.
La vitelotte est une pomme de terre intéressante pour sa couleur (et son goût, perso j'adore). Les enfants, même encore petits, adorent la purée de pomme de terre. Faites la goûter à bébé : couleur inhabituelle - texture habituelle - goût - j'aime... Ainsi, bébé ne sera plus surpris de voir de nouvelles couleurs dans son assiette.

Vous pouvez faire de même avec d'autres aliments : le panais (couleur blanche, goût proche de la carotte), chou-fleur jaune ou violet, carotte rouge, etc.

Et quand ils sont grands, jouez sur le côté ludique. Je profite de la période d'Halloween en ce moment. Ma fille de 4 ans a dévoré son assiette à midi composée entre autre de bave de crapaud (purée d'épinard) et de sorcière (purée de vitelotte).